Abeilles charpentières

Abeille charpentière (Xylocopa violace) en train de butiner
Abeille charpentière (Xylocopa violace) en train de butinerDaniel Villafruela
  • Famille : Apidae
  • Ordre : Hyménoptère
  • Régime alimentaire : Butineuses
  • Taille : 50 millimètres d’envergure, 30 millimètres de long
  • Activité : Diurne

Pour les trouver sur l'hôtel à insectes, cherchez ce motif

Emplacement des Abeilles charpentières sur l'hôtel à insectes

Avez-vous vu cet insecte ?

Généralités

Abeille solitaire participant à la pollinisation comme toutes ses congénères, Xylocopa se reconnait très facilement de par sa taille impressionnante et son vol du même coup bruyant. Sa couleur noire violacée aux reflets métalliques la caractérise également et fait d’elle une superbe espèce.

Cycle biologique

Accouplement d'abeilles charpentières
Accouplement d'abeilles charpentières J-Luc

La reproduction, chez les abeilles charpentières, intervient à la fin du printemps. De là écloront les adultes à la fin de l’été qui eux-mêmes passeront la mauvaise saison en hivernant, mâles comme femelles.

Après la reproduction la femelle creuse une galerie dans du bois mort et ce à l’aide de ses mâchoires afin d’y déposer plusieurs œufs. Elle opercule chaque chambre, œuf par œuf, à l’aide de sciure jusqu’à fermer toute la galerie. Ses nids sont souvent différents les uns des autres et vont du plus petit à celui possédant des galeries latérales.

Alimentation

Butineuse comme les bourdons ou les abeilles domestiques qui font tous parti de la famille des apidae comme elle, l’abeille charpentière a une trompe très robuste qui lui permet d’explorer bon nombre de fleurs qui lui sont alors accessibles.

Ses très puissantes mâchoires lui servent à creuser le bois, mais attention, elle ne le mange pas !

L'abeille charpentière

Une abeille charpentière en train de butiner de fleur en fleur pour se nourrir

Dans le banc refuge

L’abeille charpentière ne portant pas son nom par hasard, c’est bien de bois mort de grande section dont elle a besoin à la fois pour nidifier et pour passer l’hiver. Nous avons donc déposé du bois mort de bonne taille et pré-percé afin de lui faciliter la tâche.